La chapelle de la Commanderie

 

Cornier, petite commune de 1300 habitants seulement, a le privilège d’avoir deux bâtiments de valeur, « inscrits » au titre des monuments historiques, dont la Chapelle de Moussy dite « La Commanderie ». Si c’est un privilège, c’est également une charge pour la Commune qui est propriétaire de la moitié sud, l’autre moitié incluant le magnifique porche nord appartenant à un particulier.

Ce bâtiment se dégrade depuis des décennies et nul besoin d’être expert pour s’en rendre compte. Lorsque la Mairie s’est portée acquéreuse d’une partie du bâtiment en 1995, l’objectif était de protéger ce patrimoine avec, en priorité, la réfection du toit. Malheureusement, aucune démarche n’a pu aboutir parce que le propriétaire privé n’a pas eu la volonté ou les moyens financiers de participer aux travaux pour la partie lui incombant.

Lire la suite...

La Chapelle de Moussy

Par Anne-Marie Maxit, une Corniérande passionnée & guide du patrimoine.

La Chapelle de Moussy est un joyau du patrimoine, dont l'histoire est passionnante. Elle se situe à Cornier au hameau de Moussy, au Chemin de la Commanderie, à proximité du rond-point desservant les routes de Cornier, Moussy et Reignier.

 Le plus ancien document que nous avons sur la Chapelle de Moussy date de 1277. Il s'agit d'une reconnaissance passée par Luiset de Montagnier dit homme de l'hôpital de Mussi, en faveur d'Aymon, Comte de Genève. Ce document prouve que le Comte de Genève avait donné à l'Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem un ensemble de terres situées à Moussy sur la commune de Cornier.

Qui  était cet Ordre des Hospitaliers ?

Cet Ordre était un ordre monastique hospitalier, déjà présent à Jérusalem, en Terre Sainte (actuellement Israël) au début du XIe siècle. A l'époque des croisades il devint un ordre monastique à fonction militaire qui devait soutenir les croisés dans leur lutte pour protéger les lieux saints contre les musulmans. D'autres ordres religieux suivirent le même chemin, par exemple celui des Templiers.

Ces moines devinrent des moines soldats, des chevaliers qui avaient le droit de porter l'épée et de se battre contre les infidèles. Ils se distinguèrent pendant la durée des croisades de 1099 à 1270.

Lire la suite...