Bienvenue sur le site officiel

Travaux de sécurisation

Sécurisation de la Madeleine

La seconde tranche des travaux a débuté début avril 2021 et s’est terminé en juillet 2021. Elle a permis de sécuriser les abords des routes en aménageant des espaces pour les piétons.

Le projet a permis de créer des trottoirs et des passages protégés pour faciliter l’accès des promeneurs et des écoliers en toute sécurité. Deux plateaux surélevés ont été mis en place pour limiter la vitesse des automobilistes au niveau du lotissement et du virage de la route de la Madeleine où la visibilité est diminuée.

Cette même zone est rétrécie en une seule voie pour permettre la création des trottoirs et obliger les véhicules à s’engager plus prudemment.

D’autre part, les différents carrefours situés le long de la route de la Madeleine, bénéficiant de peu de visibilité, sont à présent un sens unique . La circulation s’effectue par une entrée route de la Vuachère et par une sortie chemin du Chable.

Des places de stationnement public ont été aménagées.

Le coût total du projet, d’un montant de 285 000 € (hors subventions), inclut la maîtrise d’œuvre, les contrôles de sécurité, les déplacements des coffrets électriques, le terrassement, les bordures, l’enrobé et la signalisation. Cette deuxième tranche de travaux s’étend de l’abri bus à la fin des habitations en direction d’Arenthon.

Une troisième tranche, en direction du chef-lieu de Cornier, est prévue mais sa conception reste conditionnée aux futurs travaux qui doivent être réalisés par le département sur la RD 903.

Sécurisation d’une nouvelle partie de la route du Village​

Afin de permettre à nos enfants de se déplacer en toute sécurité pour se rendre à l’arrêt des transports scolaires, mais également pour les promeneurs, la municipalité envisage l’aménagement de la route du village avec la création d’un nouveau trottoir.

Celui-ci s’étendrait du chemin de la Bathia jusqu’à la Route des Moulins.

Le 22 février 2021, les géomètres et les différents propriétaires des terrains se sont retrouvés sur place afin d’évaluer la faisabilité des travaux.

Les terrains appartenant principalement au Département, le début des travaux sera conditionné à son accord, ainsi qu’à une participation de sa part au financement.

Partager l'article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin